Quelles sont les différentes parties d’une cigarette électronique ?

Ces dernières années, l’expérience de l’e-cigarette tente de nombreux fumeurs de la cigarette classique. Celle-ci peut être fascinante du moment où elle permet de retrouver les sensations de la cigarette traditionnelle sans toutefois en subir les effets nocifs. Si vous entreprenez une telle aventure, vous devez absolument connaître les différentes parties de cet appareil afin d’en faire une utilisation optimale.

La Box

Dans l’ensemble, la  cigarette électronique est faite d’un Switch, une batterie et un atomiseur. Il vous suffit d’aller ici pour trouver d’autres informations utiles au vapotage.

La partie Box regroupe le Switch et la batterie. C’est également là qu’on retrouve les autres touches de contrôle de l’appareil, le chipset, son firmware ainsi que l’écran.

La batterie est de toute évidence responsable de l’alimentation. Elle présente une puissance exprimée en Watts et une autonomie mesurée en milliampère/heure. Le principe reste simple : une grande batterie assurera une plus longue durée d’utilisation.

Quant au Switch, c’est le bouton qui déclenche la chauffe de la machine. On le maintien durant une bouffée puis on relâche juste après. En appuyant plusieurs fois, vous allumez / éteignez la cigarette.

Le chipset est le centre de contrôle de l’appareil. Il a le rôle d’une carte mère et fonctionne au besoin d’une firmware qui est un programme le plus souvent développé par le fabricant.

L’atomiseur

Encore appelé clearomiseur, l’atomiseur est en même temps le réservoir de l’appareil ainsi qu’un compartiment électronique constitué de la résistance et de la mèche. Le réservoir contient de toute évidence l’e-liquide et comporte une cuve ainsi qu’une cheminée par laquelle le liquide est acheminé vers la mèche.

La résistance est l’élément qui permet au liquide de créer la vaporisation. En contact direct avec l’e-liquide, elle se sert de l’électricité envoyée par la batterie pour chauffer et produire de la vapeur.

L’élément appelé base de la résistance se situe tout en haut de la batterie. C’est lui qui crée le contact électrique qui permet d’utiliser la cigarette électronique.