Nos conseils pour choisir une meilleure pompe à chaleur pour votre piscine

Pour prolonger vos sessions de baignade de plusieurs jours, il vous faut installer une pompe à chaleur dans votre piscine. En effet, avec cet outil de chauffage vous pouvez augmenter la température de l’eau de votre bassin à votre goût. Mais le choix d’une pompe à chaleur requiert beaucoup plus d’attention de votre part pour ne pas faire un choix qui ne vous convient pas. Comment choisir le bon modèle de pompe à chaleur compatible avec la structure de votre piscine ? Découvrez les critères à suivre de près pour bien choisir cet outil d’amélioration de la chaleur. Focus!

Tenir compte du type de pompe à chaleur

Le marché de vente met à votre disposition deux grands types de pompes à chaleur qui ont différentes caractéristiques. En effet, il s’agit des pompes à chaleur verticale ou horizontale. Pour bien vous renseigner sur ces équipements de chauffage, vous pouvez visiter ce site. La pompe verticale est la plus demandée sur le marché, car elle fonctionne sans bruit de manière silencieuse. Vous pouvez l’installer plus près de votre piscine. Mais le ventilateur de ce type de pompe est exposé et peut être abîmé facilement.

 De l’autre côté, la pompe horizontale est aussi silencieuse, mais rejette de l’air froid qui rend son espace d’installation très frais. Notez que ce soit pour une pompe verticale ou horizontale, ces deux types de pompe à chaleur disposent soit d’une coque métallique ou une coque ABS. En effet, la coque ABS facilite la discrétion et l’option silencieuse à l’outil. Mais les pompes avec un ABS sont plus chères.

Vérifier les dimensions de la pompe à chaleur piscine

Vous devez vous assurer que le type de pompe à choisie augmentera la chaleur dans votre piscine comme vous le souhaitez. De même, vous devez veiller à ce que votre équipement soit bien dimensionné. En effet, lorsque la pompe est surdimensionnée, elle fait monter rapidement la température. Dès qu’elle atteint son seuil et se stabilise, elle consomme assez d’énergie.

De l’autre côté, si elle est sous-dimensionnée, le temps de chauffage est élevé et la pompe consomme bien assez d’énergie. À titre indicatif, une augmentation de 2 à 3 degrés par jour est la plus recommandée.