Drive-to-store : le fonctionnement

Bien que les ventes en ligne soient en plein essor, l'augmentation du trafic en magasin est tout aussi indispensable pour l'atteinte des objectifs de vente. De ce point de vue, les technologies de marketing numérique ont émergé pour promouvoir le point de vente physique : il s’agit de Drive-to-store. Voir plus d'informations ci-dessous.

Définition

Drive to store est un acte de marketing. Le but de l'opération est de cibler les automobilistes pour les inciter à se rendre dans un point de vente physique immédiatement quel que soit le lieu de son emplacement initial. Cette action peut prendre diverses formes, telles que la localisation GPS, des annonces et même des annonces diffusées pour promouvoir le magasin et ses produits. Pour toutes vos préoccupations, cliquez ici.

Drive to store : comment ça marche ?

Le Drive to store a pour objectif principal d'attirer les consommateurs lorsqu'ils cherchent à dépenser (que ce soit sur un ordinateur ou un téléphone portable). Depuis lors, quatre moments clés ont été identifiés à travers diverses analyses. Premièrement, il y a des moments où les consommateurs veulent faire quelque chose. Les signalétiques sont dans l’obligation de fournir divers conseils sur son site pour permettre au client de savoir ce qui va se passer et prend l’engagement d'essayer. Ensuite, lors du souhait d’achat du consommateur, il sera plus motivé à accepter les offres proposé par le magasin. Les clients chercheront ensuite des informations précises et utiles pour voir où ils sont vendus. En conséquence, le Drive to store devra trouver des informations précises sur Internet pour pouvoir y accéder.

Pour répondre à tout cela, il permet aux vendeurs d'apparaître automatiquement lorsque les clients le ressentent, quels que soient leur emplacement et leurs besoins. Ces marques s'appuient notamment sur les données numériques directement des internautes pour stimuler le fonctionnement du Drive to store. Ils collectent donc des données de localisation, des recherches sur Internet ou des localisateurs de magasins. Ils ont également analysé les diverses voies de recherche que les consommateurs empruntent sur leurs sites Web.