Domiciliation de revenu à la banque : de quoi s’agit-il ?

Toutes les banques de diverses organisations ouvrent grandement leur porte aux clients. Véritables caisses d’épargne, elles nous aident pour la réalisation des projets de vie à travers des prêts. Mais ces dernières posent parfois certaines conditions qui nous donnent à réfléchir. Entre accepter une domiciliation de revenu à la banque ou non, découvrez ce qu’il faut savoir dans cet article.

Que comprendre de la domiciliation de revenu à la banque ?

Votre banque peut-elle exiger de vous une domiciliation de vos revenus ? Pour un oui ou non, découvrez le ici. En réalité la domiciliation de revenu à la banque, est le fait d’opter pour un compte bancaire sur lequel vous pouvez verser vos rétributions. Il peut s’agir de votre salaire, de votre pension de retraite ou vos recettes de prestation de service. Ce dont la banque a besoin est seulement votre relevé d’identité bancaire. Après cette étape, l’établissement auquel vous avez souscrit, se charge de transférer et garder vos ressources mensuelles ou à temps partiel. Avec le numérique, les banques tiennent aujourd’hui, très peu de contact physique avant de conclure une clause liée à la domiciliation.

Que choisir entre domicilier ou non son revenu à la banque ?

Dans la domiciliation bancaire, le choix d’appartenir à une banque préférentielle présente multiples enjeux tant bien pour le client que pour la banque elle-même. Mais à analyser de près, la banque jouit plus de cette opportunité que vous-même. Déjà lors d’un prêt chez une banque que vous ne fréquentez pas, l’une des premières préoccupations est relative aux stratégies à adopter pour vous fidéliser. Ainsi, lorsqu’elle arrive à vous convaincre, vous devenez l’un des points forts de son fonctionnement. La législation de 2018 avait donné une marge de 10 ans maximum pour toute obligation de domiciliation. Par contre, la loi pacte de 2019 a abrogé cet encadrement si bien que cet abus des banques à contraindre les clients à la domiciliation, n’est ni autorisé ni interdit. Même si vous pouvez bénéficier de certains privilèges, à vous d’en décider.