Déco chambre : à quelle protection literie opter ?

La protection, l’hygiène, la dureté sont les mots qui riment avec la protection literie. Alors elle est indispensable et constitue en quelque sorte un décor pour votre lit. Néanmoins, son achat nécessite quelques critères. Cet article vous renseignera sur les formes de protection et les critères à prendre en compte lors de son achat pour bien en profiter.

Les types de protection literie

La literie se repose sur presque toutes les parties qui forment le lit où on parle de protège-matelas, protège oreiller et de protège traversin. Et chaque protégé évoqué ci-dessus existe sous plusieurs formes. En vous rendant sur le lien www.ideesdecomaison.fr vous aurez plus de compréhension. Parlons d’abord du protège-matelas. Ce dernier existe essentiellement sous trois formes. Sur le marché, on en trouve sous forme de drap-housse qui est plus utilisé et recommandé. Deuxièmement, nous avons le drap sous forme de housse qui recouvre entièrement votre matelas sur les deux faces. Et enfin le protège-matelas sous forme de plateau qui est doté de 4 élastiques dans ses extrémités permettant de le maintenir. En évoluant un peu dans le processus, le protège oreiller est placé entre l’oreiller et la taie d’oreiller. Elle a pour rôle d’assurer plus de protection et d’hygiène. Et pour clôturer, le protège traversin est placé entre le traversin et la taie de traversin.

Les critères à prendre en compte pour le choix de la protection literie

Pour apporter un meilleur choix sur le protège, premièrement votre regard sur la matière de base. Sur le marché, on distingue le protégé en molleton qui est un allié idéal en saison hivernale. Le protège-matelas en éponge qui est un allié idéal en saison estivale compte tenu de sa capacité d’absorption. Mais ce n’est pas tout, vous avez le choix de vous laisser intéresser par le jersey qui d’habitude est plus léger, souple et extensible. Le tout dépend de votre budget. Mais n’oubliez pas de prendre en compte la dimension de votre literie pour ne pas faire l’achat d’un protège-matelas moins grand ou trop grand que ce dernier. Il est également possible d’opter pour des protège-matelas 100 % coton.