Augmentez votre masse musculaire avec la créatine

La créatine est un complément alimentaire utilisée par les sportifs afin d’améliorer leur performance. Les aliments naturels n’apportent pas assez de créatines et aussi l’organisme n’en produit pas suffisamment pour satisfaire les athlètes. Que devez-vous savoir sur la créatine ? Comment prendre la créatine commerciale ?

Que devez-vous savoir sur la créatine ?

La créatine est une protéine qu’on retrouve essentiellement dans les aliments d’origine animale. Sa consommation permet d’augmenter la masse musculaire et est très utile pour les athlètes. Suivez-nous et cliquez ici pour plus d’informations. On retrouve la créatine chez certains animaux avec une moyenne de 5 g par kilogramme. La quantité de créatine produite par l’organisme varie en fonction de besoins.

Les organes qui interviennent dans sa synthèse sont : le rein, le foie et le pancréas. On retrouve la créatine à forte concentration dans les muscles squelettiques. La créatine commercialisée est dérivée de la réaction entre la sarcosine de sodium et la cyanamide. Vous en trouverez sous forme de gaufrette, de comprimé, de poudre, et même liquide. C’est un complément alimentaire.

Les aliments riches en créatine

Si vous désirez améliorer votre masse musculaire, privilégiez la consommation du poisson, du porc, du bœuf, du hareng, du saumon, du thon, du cod, du lait et des cerises. La chair des animaux contient beaucoup de créatine (entre 3 et 5 grammes). Mais faites attention quand vous préparez ces viandes. Une mauvaise cuisson pourrait réduire considérablement le taux de créatine dans la viande. Vous n’aurez donc pas les effets désirés après la consommation.

Comment prendre la créatine ?

Consommez 3 g de créatine par jour et faites-le, le matin à jeun. Sa prise déshydrate. Alors les médecins conseillent de boire jusqu’à 2 litres d’eau. Si vous faites d’activités physiques après avoir pris de la créatine, votre organisme utilisera l’apport en nutriments de créatine pour combler les dépenses énergétiques. Évitez donc toute dépense d’énergie.

Des effets secondaires ont été enregistrés chez une minorité. Il s’agit de crampe, maux de tête et ballonnement digestif.